Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Publié par Radio Nederland Wereldomroep (RNW) | Une femme de 20 ans est morte des suites de lapidation par 200 hommes dans la ville méridionale de Wajid, en Somalie. Le jeune femme était accusée d’adultère par le juge islamiste du mouvement al-Chabab et avait mis au monde un bébé mort-né.

C’est la deuxième fois qu’ el-Chabab fait lapider une femme en Somalie pour adultère. La dernière fois, c’était une fille de 13 ans qui avait été lapidée pour la même raison, alors qu’elle aurait été violée, selon des organisations des droits de l’Homme. Le mois dernier, deux hommes ont été lapidés pour espionnage.

Le président suédois de l’UE a condamné la lapidation. « L’Union européenne rappelle son combat contre la peine de mort dans toutes les situations possibles et déplore les exécutions continues. L’exécution par lapidation en particulier est une puniton particulièrement inhumaine », a-t-il répété au nom de tous les autres Etats-membres.


Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.