Mali – Le misérabilisme lyrique de Mohamed Ali Bathily, cet autre assoiffé du pouvoir frise le ridicule.

« Quand on est dans la merde jusqu’au cou il ne vous reste qu’à chanter disait Becket ! Cette citation sied à merveille à Monsieur Mohamed Ali Bathily qui vient de franchir encore une fois le Rubicon de la bêtise et de la fourberie humaines. En plus d’être un piètre politicien sans envergure aucune, Me Bathily vient d’étaler sur la place publique que l’habitude du pouvoir est malsaine et rester loin des caisses et des domaines de l’état lui est insupportable.