Revivez l´intégralité du débat: Sidibe Fatoumata Sako =VS= Ras Bath dans le Tribunal de l´actualité de Renouveau TV #Mali

Mali – Le misérabilisme lyrique de Mohamed Ali Bathily, cet autre assoiffé du pouvoir frise le ridicule.

« Quand on est dans la merde jusqu’au cou il ne vous reste qu’à chanter disait Becket ! Cette citation sied à merveille à Monsieur Mohamed Ali Bathily qui vient de franchir encore une fois le Rubicon de la bêtise et de la fourberie humaines. En plus d’être un piètre politicien sans envergure aucune, Me Bathily vient d’étaler sur la place publique que l’habitude du pouvoir est malsaine et rester loin des caisses et des domaines de l’état lui est insupportable.

«Je soutiens la décision du CE, mais je pense qu’on aurait mieux aidé IBK avec une candidature interne» dixit ABDOULAYE PONA

Après la conférence nationale extraordinaire du Comité exécutif de l’Adema-Pasj qui a décidé du soutien à la candidature d’Ibrahim Boubacar Keïta, des barons du parti de l’abeille se prononcent. Pour Abdoulaye Pona, membre du comité directeur, la candidature interne aurait mieux aidé IBK au second tour.

« Il faut être aveugle ou de mauvaise foi pour ne pas voir les réalisations d’IBK… » dixit  Ousmane Ag RHISSA repond aux detracteurs d’IBK 

Dans les coulisses du lancement la Zone Economique Spéciale (ZES) à Sikasso, qui a réuni les chefs de gouvernement du Mali, du Burkina et de la Côte d’Ivoire, nous avons rencontré pour vous l’’ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire, Son Excellence, Ousmane Ag Rhissa, cadre du RPM (Parti présidentiel) et ancien ministre du Mali. Imperturbable, avec un calme olympien et un regard d’innocent, Ag Rhissa nous parle de la récente visite d’IBK en Côte d’Ivoire, défend son bilan, répond aux détracteurs du chef de l’Etat et parle de la symbolique du couronnement d’IBK comme ‘’Roi Boto’’ lors de sa visite […]

Journée mondiale de la liberté de la presse : Rôle des femmes de média dans la promotion des candidatures féminines aux élections

La Maison de la presse de Bamako a abrité, samedi 5 mai 2018, une conférence-débats organisée par l’association professionnelle africaine de la communication (APAC) et l’association des anciens étudiants et stagiaires maliens du CESTI de Dakar en partenariat avec l’Ecole Supérieure de Journalisme et des Sciences de la Communication (ESJSC), autour des thèmes « Responsabilité des femmes de média dans la promotion des candidatures féminines aux élections » et « élections et sécurité : les défis de la couverture médiatique ».

LA HAC ET LA LIBERTÉ DE LA PRESSE : Oui à la liberté d’expression, mais dans le respect des textes

La Haute autorité de la communication (HAC) n’est pas restée en marge de la journée internationale de la liberté de la presse et de la semaine nationale dédiée à cet effet. Elle a tenu à partager avec les hommes de médias les grands chantiers ouverts à son niveau et prône la liberté d’expression dans le respect des textes en vigueur. C’est par une rencontre riche en couleurs, le vendredi 4 mai à la Maison de la presse, que les responsables de la HAC ont célébré la liberté de la presse. Selon le président de la HAC, Fodié Touré, le professionnalisme […]

Mali – Un ridicule nommé Mohamed Youssouf Bathily : OÙ SONT PASSÉS LES NOTIONS DE DROIT DE RAS BATH ?

On est en droit de se le demander finalement ! Comment comprendre qu’un «docteur en Droit» subisse une menace de mort avec des informations précises de son commanditaire, ses supposés auteurs, les lieux de son futur assassinat et même la période (mois de carême dit-il) et qu’il ne daigne pas porter plainte contre ceux qu’ils accusent, devant les juridictions compétentes ? Au lieux de cela, il nous casse le tympan en cherchant les faveurs des moins avertis ! Il ne va quand-même pas nous dire que la justice n’est pas favorable à lui au Mali car il a échappé à […]

Mali – OPPORTUNISME POLITIQUE: au nom du père, du fils et des « saints intérêts »

« Il n’y a pas d’homme providentiel au Mali. Il y a que des opportunistes poussés par le bruit de leur ventre », dit un vieux du quartier. Tel est le spectacle que les Bathily offrent aux Maliens depuis un certain temps. Comme des girouettes, Ras Bath père et fils changent de langages et de positions. Ils sont tantôt avec « X » quand tout va bien et tantôt avec « Y » quand le vent tourne. Un spectacle assez pathétique qui ne les dérange point. Ainsi, à peine sortie du gouvernement, Mohamed Aly Bathily alias Ras Bath père a […]

«J’aurais gardé le silence si le nom du SAM n’avait pas été mêlé à tort à cette comédie»  dixit Cheick Mohamed Cherif Koné, président du SAM après le Sit-in des magistrats

Au moment où toute la nation est mobilisée autour de la cause du président du tribunal de Niono Sougalo Koné et d’autres se trouvant dans le même sort, Nanacassé, un militant du SAM en disgrâce, vient de porter gravement atteinte au crédit du corps des magistrats. Des manifestations insensées et stupides, sous le couvert de sit-in, sont très mal accueillies par les populations. Au sein du SAM qui s’en désolidarise, elles font l’objet de vives contestations et controverses. Des articles de presse et des internautes sur réseaux sociaux ont fustigé et continuent de fustiger le faux sit-in en s’interrogeant si […]

Mali: «…certes, il y a un prix à payer, mais ce prix doit-être payé dans l’honneur et la dignité» dixit l’ex président Moussa Traore à propos de l’intervention française au Mali

«…certes, il y a un prix à payer, mais ce prix doit-être payé dans l’honneur et la dignité» dixit l’ex président malien, Général Moussa Traore à propos de l’intervention française au Mali, s’exprimant au micro de mondafrique.com, à la suite de la mort de deux soldats français au nord du Mali.

Selon RAS BATH, IBK sera réélu, parce que même son cadavre est préférable à Soumaïla Cissé (..) Écoutez, Partagez !

Selon RAS BATH, Ibrahim Boubacar Keita IBK sera réélu, parce que même son cadavre est préférable à Soumaïla Cissé…. Écoutez ! Partagez….

Quand Jeune Afrique se trompe délibérément de combat !

Dans sa parution du 08 février dernier, notre« prestigieux » Hebdomadaire « africain », « Jeune Afrique », dont le siège est à Paris écrit dans sa rubrique politique, Mali : « Montée de la grogne dans l’armée à la veille de la présidentielle ». Dans cet article, que notre « célèbre » journal a annoncé comme Scoop n’a rien à voir avec le contenu du texte, focalisé sur le désormais ex général Moussa Sinko Coulibaly. Nous invitons les maliens à lire ce texte pour comprendre le complot contre notre pays, voire notre président, Ibrahim Boubacar Keita.

CANDIDATURE UNIQUE DE L’OPPOSITION : Qu’est-ce qui fait courir Tiébilé Dramé ?

A 5 mois de la tenue de la présidentielle de juillet 2018, le président du Parena, Tiébilé Dramé est au four et au moulin. Il multiplie les rencontres et les grandes déclarations. Ses intentions relèvent du secret de polichinelle. Cependant, on se demande ce qui lui fait courir ? Le Parena est à l’agonie, c’est du moins la gueule de bois qu’il présente. Depuis les dernières communales, ce parti est devenu aphone et invisible sur l’échiquier politique national. Même la traditionnelle présentation de vœux du parti à la presse n’a pu avoir lieu à ce jour. Aussi, de tous les […]

« si la présidentielle n’était pas tenue à date, personne n’aurait la base juridique pour diriger le Mali » dixit le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga

A la tête d’une délégation forte de sept ministres et de 15 députés, le Premier ministre Soumeylou Boubèye a réservé hier dimanche sa première sortie à la région de Mopti en proie à l’insécurité grandissante. Pour l’endiguer, le chef du gouvernement a promis des jours malheureux aux groupes terroristes. ” Si la présidentielle n’était pas tenue à date, personne n’aurait la base juridique pour diriger le Mali “, a-t-il rappelé pour mettre fin aux supputations sur la tenue des prochaines élections générales.

Nous n’avons jamais prêtée à quelque journaliste ou ami du Mali que ce soit, la légitimité dont les Maliens jouissent pour critiquer leur chef de l’État !

Cette légitimité dont les Maliens jouissent pour critiquer leur chef de l’État, nous ne l’avons jamais prêtée à quelque journaliste ou ami du Mali que ce soit. De fait, nous n’accepterons jamais que nos autorités, notre gouvernement et notre président soient vilipendés, et ce, en réduisant le Mali et les Maliens en sujets de la France.

Anciens collaborateurs du président IBK : Où est la dignité ?

Anciens collaborateurs, ils sont devenus, à la veille des élections présidentielles qui s’annoncent, les principaux pourfendeurs du régime IBK. L’honneur et la dignité sont-ils encore des valeurs défendues par les cadres maliens ? Certains n’ont pas attendu que le vent souffle avant de changer de direction. Remplacés à leur poste, certains ont décidé de nourrir de la haine envers leur « ancien employeur » IBK qu’ils aiment désormais présenter comme un homme incapable de conduire le Mali vers sa réussite.

Attentat de GAO Et après le deuil ?

Ce qui s’est passé à Gao est le pire attentat terroriste de l’histoire de notre pays. Il nous a plongés dans un deuil légitime mais aussi créé un désarroi perceptible parmi les Maliens. Nous sommes tous derrière les victimes et leurs familles et chacun se recueille à sa manière pour traduire sa compassion. Nos dirigeants se sont mobilisés pour concrétiser le soutien de la nation à nos Forces armées maliennes (FAMA). Cette mobilisation exceptionnelle a touché la classe politique qui, malgré ses antagonismes, a affiché son unité et son engagement unanime auprès de nos autorités et des victimes de cet […]

Présidentielles 2018 : Les nouveaux perroquets pour maintenir IBK à Koulouba

Les spéculations vont de 10, 15 à 20 millions. C’est le prix auquel Bandjougou Tounkara dit Djoucous, promoteur de la Radio Maliba Fm, aurait cédé ses principes au profit de son tout nouveau partenaire, le RPM en se séparant, sans préavis, de Ras Bath, l’homme dont l’émission  » cartes sur table » a beaucoup contribué à la visibilité de la station Maliba FM. Après l’indignation et le remous que cet acte a suscité dans l’opinion publique nationale et internationale, aujourd’hui on s’intéresse au comportement du Corrupteur, le Rassemblement Pour le Mali (RPM).

Ras Bath au meeting du CDR à Magnanbougou: «Mamadou Ismaël Konaté est trop petit pour m’arrêter»

Le Collectif pour la Défense de la République a organisé un grand meeting, samedi dernier, au terrain de football de Magnanbougou. Au cours de ce meeting, Ras Bath a fait des révélations au sujet du contrôle judiciaire qui pèse injustement sur lui, mais il a aussi dénoncé les pratiques peu orthodoxes de l’actuel ministre de la Justice. Il est 17 H, quand la délégation avec à sa tête Ras Bath a été accueillie par la jeunesse de Magnanbougou. Sans plus tarder, Ras Kébé a planté le décor. Dans ses propos liminaires, il dira que ce meeting est la suite logique […]