Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bamako(Ngolonina) un client de la Bank Of Africa  a été dépouillé  par des individus armés juste après sa sortie de la Banque. Grâce à l’intrépidité et à la dextérité des agents de contrôle de circulation routière(CCR), deux  braqueurs  ont abandonnés l’argent.

C’était le mardi 12 février 2018 à Ngolonina (un quartier de Bamako) aux environs des 11 heures, où un client venait d’effectuer un retrait de 16 millions de Fcfa à une agence de la Bank Of Africa.  A sa sortie, selon notre confrère Kassim Traoré, le client suivi par deux individus armés, a été dépouillée de son sac contenant la somme importante. Dans leur poursuite, les policiers l’ont pourchassé et les contraints à se débarrasser du sac.

« Après le forfait, les deux braqueurs sur une moto ont tenté de s’en fuir et ils ont été poursuivis par des éléments de la CCR. Comme pour effrayer les éléments de la police, les malfrats ont sorti des pistolets », a détaillé notre confrère. C’était sans compter sur la dextérité et l’intrépidité  de ces éléments qui ont également sortis leurs armes tout en pourchassant les braqueurs étant sur leur moto. « Paniqués,  ils se sont vite débarrassés du sac pour chercher leur peau en tirant dans l’air », a raconté notre confrère de Radio Klédou. C’est ainsi, précise-t-il, que le sac a été récupéré par les policiers pour le remettre à son propriétaire.

Cette action de bravoure  prouve que la police malienne ne s’est pas détournée de sa mission régalienne. Celle de sécuriser les personnes et de leurs biens. Mais aussi, elle démontre que les maliens pouraient compter et avoir confiance en sa police, une confiance qui avait pris un gros coup.

Moussa Mallé SISSOKO


Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.