Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce partenariat stratégique vise à renforcer les liens de coopération sud-sud et d’échanges d’expériences entre les deux services publics d’emploi.

La cérémonie de signature était présidée par le ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta, en présence du directeur général de l’ANPE, non moins président de l’Association africaine des services d’emploi publics (AASEP), Ibrahim Ag Nock,  et du directeur de l’ONAPE du Tchad, Fayçal Hissein Hassan.

Ce partenariat est né du constat par la partie tchadienne de l’efficacité de l’expérience malienne en matière de promotion d’emploi. Ainsi, la délégation de l’Office national pour la promotion de l’emploi du Tchad (ONAPE) a souhaité un partenariat formel bilatéral avec l’ANPE pour renforcer les liens qui unissent les deux services publics d’emploi au sein de l’Association africaine des services d’emploi publics (AASEP).

L’objectif principal visé par la signature de l’accord-cadre de partenariat entre l’ANPE Mali et l’ONAPE du Tchad rentre dans le cadre du renforcement des liens de coopération su-sud et d’échanges d’expériences entre les deux services publics d’emploi.

Les objectifs spécifiques visent à magnifier les relations bilatérales de travail entre les deux services publics de l’emploi ; donner plus de visibilité en matière de promotion d’emploi, aux actions de coopération entre les deux parties ; formaliser et renforcer la coopération entre les deux pays dans leur domaine de compétences (promotion d’emploi, formation professionnelle, etc.).

C’était l’occasion pour le directeur général de l’ANPE de rappeler que lors de la conférence sur l’emploi vert de l’association mondiale des services de l’emploi publics, tenue en Ndjamena, il y a deux mois, il a été constaté qu’il est important aussi qu’au niveau des services publics de l’emploi l’ONAPE et l’ANPE de renforcer la coopération bilatérale.

Selon lui, la présente convention porte sur le renforcement de la coopération sud-sud entre les deux pays en matière de promotion d’emploi, de création d’emploi, de facilitation, d’intermédiation, de partage d’informations sur le marché du travail. Mais aussi en matière de facilité d’insertion des groupes vulnérables des deux populations respectives qui sont sur le long du lac Tchad, mais aussi celles qui sont ici au niveau de Bamako.

Partant, Ibrahim Ag Nock a indiqué que la présente convention va porter sur les aspects pratiques entre les deux services de promotion de  l’emploi, mais utilisera aussi le chapeau de l’Association africaine des services d’emploi publics (AASEP) pour davantage renforcer et atteindre les résultats.

Pour le ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta, ce partenariat vise à préparer le présent et le futur de notre continent.

«Nous pensons qu’à travers les services publics d’emploi, vous participez à la réalisation de l’unité africaine. L’emploi préoccupe tous nos Etats aujourd’hui. Chaque pays a son expérience et son expertise. C’est à travers la mutualisation des efforts, l’échange des expériences que nous pourrons demain venir à bout de ce mal», a-t-il déclaré.

Faut-il rappeler que l’ANPE est un service public d’emploi,  qui a pour mission de contribuer à la mise en œuvre de la politique de l’Etat en matière de promotion d’emploi. Conformément à son approche consistant à rendre visible et lisible les actions de l’agence à travers un partenariat fécond, vision dont l’émanation est le plan stratégique de développement 2012-2020, l’Agence nationale pour l’emploi a créé à cet effet le département coopération migration. Ce département est le maître d’œuvre chargé de traduire cette vision en action.

Jean JACQUES


Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.