Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En visite de travail à Washington, le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, s’est rendu au siège du Fonds monétaire international (FMI), où il a rencontré la directrice générale, Christine Lagarde.

Au cours de leur entretien, le Premier ministre a indiqué à Mme Lagarde la volonté du gouvernement malien  de poursuivre sa coopération avec le Fonds. Il l’a assurée que les excellents résultats auxquels le Mali est parvenu les années passées ont permis de préserver le cadre macro-économique, la crédibilité externe et la confiance à l’externe comme à l’interne du pays. La Facilité élargie de crédit (FEC) ayant pris fin le 31 décembre 2018, Soumeylou Boubèye Maïga a profité de l’occasion pour affirmer à la patronne du FMI que le Mali souhaite accélérer le rythme d’adoption d’un nouveau programme car cela permettrait au pays de mobiliser des ressources importantes auprès des partenaires bilatéraux et multilatéraux.

Après plusieurs heures d’échanges, les deux personnalités partagent le souci de faire en sorte qu’un certain nombre de priorités puissent être à la portée de l’Etat malien, notamment en matière de sécurité et de protection sociale, pour que les populations les plus vulnérables puissent être maintenues en capacité de résilience.

Pour sûr, le PM rassure que le pays a certes devant lui un chantier important, mais c’est un chantier à la portée des autorités maliennes.


Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.