LUTTE CONTRE L’INSECURITE : Le Crpl et les forces de l’ordre en ordre de bataille

La lutte contre l’insécurité est un défi que le Collectif pour le renouveau du peuple et la lutte contre la délinquance juvénile (Crpl) veut relever, en partenariat avec les forces de sécurité du Mali. Afin d’éliminer  le vent de malaise qui souffle entre policiers et civils, le Collectif pour le renouveau du peuple et la lutte contre la délinquance juvénile (CRPL) a organisé un grand forum de discussion civilo-militaire. C’était à la Place de la CAN, le 08 mars. La cérémonie a enregistré, outre la présence de Sanoussi Tangara, président du (CRLP), celles du Commissaire  principal du 5ème arrondissement, Abdourhamane […]

LUTTE CONTRE L’EXTREMISME RELIGIEUX : La jeunesse des pays du G5 Sahel à l’avant-garde du combat

La religion étant un élément clé dans le processus de paix, soutenir son apprentissage est un grand pas vers la lutte contre l’extrémisme violent. C’est dans cet ordre d’idée que le Réseau des Jeunes des pays du G5 Sahel a organisé un atelier de plaidoyer sur la régulation du discours religieux. C’était le lundi 4 mars à l’Hôtel Salam de Bamako.

TENTATIVE D’APPLICATION DE LA CHARIA A KIDAL : La CMA courtise les jihadistes

Il n’est un secret pour personne que l’accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger connait aujourd’hui un véritable obstacle dans sa mise en œuvre du fait de la mauvaise foi de certaines parties prenantes du processus. Au-delà de son application, la nouvelle décision portant dispositions générales relatives à la réglementation de certains secteurs de la zone de l’Azawad, fait polémique au sein de l’opinion publique nationale. Au demeurant, il importe de s’interroger si ces nouvelles mesures de sécurisation ne vont pas remettre en cause le caractère laïc de la République du Mali. En tout cas, elles lèvent le voile sur la survivanced’uneidylle que l’on cache mal entre les jihadistes déclarés et leurs partenaires historiques.

Lutte contre l’insécurité : quid de la patrouille de grande envergure ?

Le ministère de la Sécurité et de la Protection civile a lancé, à grand renfort médiatique, une patrouille de grande envergure pour traquer les bandits dans la ville de Bamako. Cette opération coup de poing a mobilisé plus de mille vingt-cinq éléments de la police nationale, de la Garde nationale et de la Gendarmerie. Les résultats sont pour le moins probants. En trois jours, ce sont sept cent quarante-quatre personnes qui ont été interpellées dont cinquante-trois repris de justice. C’est à saluer de la part du gouvernement. Seulement l’on ne peut pas s’empêcher de s’interroger sur le timing. Pourquoi avoir attendu […]

MINUSMA : La Roumanie va succéder au Canada

Finalement, c’est bien la Roumanie qui, dès l’été prochain, va prendre la place du Canada dans le dispositif onusien au Mali. Initialement, la Roumanie avait souhaité se déployer en octobre, obligeant les Canadiens à prolonger leur mission. Un accord a été trouvé et annoncé le 31 janvier par le ministre canadien de la Défense nationale, Harjit Sajjan. Le déploiement canadien avait débuté le 1er  juillet 2018 dans le nord du Mali, à Gao, en remplacement de l’armée allemande. Un contingent de 250 soldats canadiens et huit hélicoptères sont actuellement déployés pour effectuer notamment les évacuations médicales de la Minusma. La Roumanie […]

OPERATION COUP DE POING CONTRE L’INSECURITE : 744 personnes interpelées et 81 armes saisies en 72 heures

Face à l’insécurité qui commence à devenir endémique à Bamako et dans les grandes villes, le ministère de la Sécurité a initié une opération de grande envergure la semaine dernière. En trois jours, ce sont 744 personnes qui ont été interpellées, dont 53 repris de justice. Ces patrouilles ont mobilisé 1025 éléments de la police nationale, la Garde nationale et de la Gendarmerie. Ils sont parvenus à mettre la main sur  283 engins à deux roues suspects et 26 voitures, 55 PA, 26 fusils, de chasse et une quantité importante d’armes blanches et munitions saisies. Plus de 500 briques de […]

DDR : Des centaines d’ex-combattants remettent l’inclusivité du processus en cause

Le processus de Démobilisation, Désarmement et Réinsertion (DDR), prévu dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger semble avoir du plomb dans l’aile. Ils sont plus de 200 ex-combattants à être exclus du processus. Ces jeunes crient à l’injustice et entendent user toutes les voies pour défendre leurs droits. Les autorités rassurent quant à la sincérité du processus. Le processus DDR n’est pas inclusif. C’est du moins l’avis du président du Conseil national de la jeunesse (CNJ), Souleymane Satigui Sidibé. Selon lui, le DDR ne prend pas en […]

Quelle armée avons-nous 59 ans, après sa création ? Débat politique de Kassim TRAORÉ sur KLÉDU

Thème : Quelle armée avons-nous 59 ans, après sa création ? Débat politique de Kassim TRAORÉ sur la radio Kledu. Kassim Traoré reçoit : Monsieur Karamoko Mahamoud Bamba, Personne ressource, Monsieur Ousmane Abou DIALLO dit Boubou, AMA SNJ Monsieur Daouda TEKETÉ, Journaliste Écrivain, Honorable Karim KEÏTA, Président de la commission défense de l’AN. #DebatPolitique #DebatKledu #Mali

Frontière Niger-Mali: Inquiétante collaboration entre Barkane et le MSA

Le 5 octobre, des miliciens du MSA ont attaqué un campement peul à la frontière du Niger et du Mali. Selon plusieurs témoins, ils étaient appuyés par les forces françaises de l’opération Barkhane. Une version démentie par l’armée, qui assume cependant s’appuyer sur des groupes touaregs, régulièrement accusés d’exactions, au nom de la lutte antiterroriste.
Le 5 octobre dernier, c’était jour de baptême au campement peul de Sadjo Douna, situé près du puits d’Agadiman, à quelques kilomètres de la frontière entre le Niger et le Mali. À 11 heures, les femmes, les hommes et les enfants s’apprêtaient à partager un repas de fête lorsque des membres armés du Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA) sont arrivés à bord de pick-up. Le MSA est une milice fondée au Mali en 2016 sur une base communautaire : ses membres sont issus de la tribu des Daoussaks, des éleveurs nomades pour la plupart, apparentés aux Touaregs, qui sont depuis plusieurs décennies en conflit avec les Peuls du Niger, éleveurs nomades eux aussi.

Forêt de Wagadu: Les FAMAS infligent une déculottée aux hommes de Kouffa !

Une base terroriste détruite, une dizaine de terroristes neutralisés, 2 pick up équipés, cinq motos, du matériel téléphonique, des armes collectives et individuelles et munitions, des produits et matériels destinés à la fabrication d’Engins Explosifs Improvisés (EEI) récupérés. Tel a été le bilan de l’opération de vigueur menée par les Forces Armées et de Sécurités du Mali, les 15 et 16 novembre dans la forêt de Wagadu où les hommes du nouveau chef jihadiste du Front de Libération du Macina (FLM), Amadou Kouffa sont retranchés.

Processus de mise en oeuvre de l’accord : Le MOC de Tombouctou bientôt opérationnel

Composé d’une cinquantaine  d’éléments des Forces maliennes, des combattants de la Coordination des mouvements de l’Azawad(CMA) et de  la Plateforme, le bataillon mixte du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC) de Tombouctou a été mis en place le  jeudi 24 mai 2018 dans le camp du MOC de la ville.

L’AEPM participe à la restauration de la Paix au Mali

L’amicale des anciens élèves du Prytanée militaire-Mali (Aepm), en collaboration avec le Centre d’Analyse et de recherche de l’Espace Sahélo-Saharien(Caress), a  organisé  une conférence débat sur le thème: «Culture de la Paix “à l’École maintien de la Paix, Alioune Blondin Bèye. La conférence était Co-animée par Boubacar Gaoussou Diarra, ancien ministre et membres du Caress, l’ambassadeur Cheaka Aboudou Touré, représentant spécial de la Cédeao au Mali.

Mali : Champion ouest africain des dépenses militaires

Les dépenses militaire du Mali, représentent, 3, 2% de son PIB de 2016, selon la fondation Mo Iibrahim. Le Mali est le pays d’Afrique de l’Ouest qui dépense le plus en matière de défense, indique un nouveau rapport de la fondation Mo Ibrahim sur le service public en Afrique. Un document qui établit une liste de 16 nations africaines les plus dépensières dans ce domaine.

Le Président IBK a remis des engins blindés aux Forces Armées #Maliennes; joignant l’acte à l’annonce, à demi-mot, faite à Ségou

C’est sur la place d’armes du camps de Kati, que le président de la République, SEM Ibrahim Boubacar KÉÏTA a remis les clés des engins roulant anti mines qu’il était très heureux d’annoncé, lors de sa visite en quatrième région administrative du Mali (Ségou), le mercredi 2 mai 2018. Ces engins roulants, financés sur le budget national, vont renforcer les capacités des vaillantes Forces Armées Malienne sur le terrain et leur permettre de venir à bout des engins explosifs improvisés qui sèment désormais la terreur dans le septentrion du pays.

Deux policiers récupèrent l’argent d’un client braqué par des bandits armés

Bamako(Ngolonina) un client de la Bank Of Africa  a été dépouillé  par des individus armés juste après sa sortie de la Banque. Grâce à l’intrépidité et à la dextérité des agents de contrôle de circulation routière(CCR), deux  braqueurs  ont abandonnés l’argent.

La gendarmerie élargie son espace de protection: deux nouvelles brigades désormais ouvertes à Dialakorodji-safo et Ouezindougou

Les communes de Dialakorodji-Safo et Ouezindougou disposent désormais  leur propre brigade de Gendarmerie. La cérémonie officielle d’inauguration de ces deux unités de Brigades s’est déroulée, le vendredi 9 février 2018, en présence du ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Salif Traoré et du Directeur Général de la Gendarmerie, le Colonel-major Satigui dit Moro Sidibé.

« Je suis libéré  et je suis chez moi, tout va bien », dixit Baba Ould Cheick,  maire de Tarkint

Des rumeurs l’avaient donné   mort, il y a quelques jours par l’Association des municipalités du Mali,  Baba Ould Cheick, maire de Tarkint est bien vivant et se trouve chez lui. L’information a été confirmée le dimanche 11 février 2018  par son frère joint par téléphone nos confrères du Studio Tamani, précisant que le maire se portait bien. Quelques heures après sa libération  Baba Ould Cheick, élu de la commune rurale de Tarkint a été joint au téléphone par la Radio France Internationale(Rfi). «  Je suis libéré  et je suis chez moi, dans ma commune, tout va bien. Je suis sain […]

Mali : Des nouvelles dispositions prises pour sécuriser le Centre et le Nord

En vue de  faire face à la situation sécuritaire dans les régions du  Centre et  du Nord, les autorités maliennes ont interdit la circulation des motos et de pick- up dans (12)  localités de régions de Mopti, de Ségou et de Tombouctou. Cette restriction de  circulation vise à permettre aux  militaires maliens et leurs partenaires de mieux canaliser les zones ciblées par les terroristes en connivence avec les bandits armés.

Mali : Préparation d´un détachement belge d´hélicoptères NH90 qui va opérer a partir de Gao avec un contingent Allemand

En février prochain, un détachement d’hélicoptères NH90 mettra le cap sur le Mali. Ces appareils sont impliqués actuellement dans l’exercice Duster qui se déroule à la base aérienne allemande de Fassberg. Début mars, un premier détachement commencera d’opérer à Gao, dans le nord du Mali. Il y transportera principalement les blessés du front vers les postes de secours spécialisés. Le détachement belge coopérera avec les Allemands qui y sont déjà actifs. Cette coopération se prépare déjà en amont grâce à l’exercice Duster.

Remise de chèques géants Par IBK aux ayant-droits des victimes de guerre

Dans le cadre la célébration du 57ème anniversaire de l’armée malienne, le Chef Suprême des Armées, Ibrahim Boubacar Keita, Président de  la République, a procédé à  la Remise de chèques géants aux ayant-droit des victimes de guerre.