Nouvel Attelage gouvernemental : 15 entrants, 13 maintenus, 7 permutés…

Déjà, les premières impressions des Maliens ne sont pas toutes négatives. Sur les réseaux sociaux ainsi que dans les lieux de causerie au niveau des quartiers, cette équipe de Boubou, semble avoir la caution populaire.
Raison ?

Edito : un attelage bien potelé

Cette liste sortie au premier jour du mois béni de Ramadan, ne balaie pas d’un coup les difficultés, ni les ressentiments d’une partie du peuple contre le régime, mais elle convainc au regard de la manière de son replâtrage, sur la volonté de ‘’Mandé Massa’’ à associer tout le monde dans la gestion du pays. C’est pourquoi, il répétait ces derniers temps cette citation du roi Guézo : « Si tous les fils du royaume venaient par leurs mains assemblées boucher les trous de la jarre percée, le royaume serait sauvé » . La jarre est maintenant bien potelée !

DÉMOGRAPHIE EN AFRIQUE : Booster l’économie sociale solidaire pour faire face aux défis de l’urbanisation

Pour la secrétaire générale du GSEF, Mme Laurence Kwark, l’explosion démographique urbaine n’est pas un obstacle pour le développement durable inclusif. Mais, a-t-elle ajouté à l’ouverture du forum, celui-ci doit être basé «sur la valeur de partage et des bonnes stratégies de développement centrées sur les hommes et les femmes accompagnées de bonnes politiques publiques».

Le cercle vicieux des accords avec les groupes rebelles

Le Pacte national offrait un meilleur cadre juridique et institutionnel pour une «intégration» de la minorité touarègue (si elle ne l’était pas) au sein de la République du Mali. Il ne faut donc pas se voiler la face, si le Pacte national n’a pas réussi à vaincre l’irrédentisme touareg, ce n’est pas l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale qui y réussira.

FACE A LA CRISE SÉCURITAIRE AU MALI : le mirage de la présence des forces étrangères

La France de Sarkozy a détruit la Libye et a armé des touaregs pour déstabiliser le Mali dans son seul intérêt. Les enjeux économiques et géostratégiques de la crise malienne sont connus de tous, sauf visiblement de ceux qui dirigent ce pays ces dernières années. Et c’est malheureusement l’Hexagone qui tire les ficelles à travers un accord militaire qui est largement en sa faveur et l’exploitation frauduleuse des richesses du nord du Mali.

FÊTE DU TRAVAIL AU MALI, célébrée dans un contexte de rupture de la confiance entre l’Etat et des syndicats

Le Mali célèbre demain, mercredi 1er mai 2019, la Fête du Travail ! Une célébration dans un contexte sociopolitique marqué par la rupture de confiance entre le pouvoir et des organisations syndicales, notamment les syndicats d’enseignants en grève depuis au moins trois mois. Réinstaurer cette confiance sera ainsi l’un des défis majeurs que le Premier ministre Boubou Cissé doit relever dans les meilleurs délais. Dans son discours à la nation du 16 avril 2019, le président Ibrahim Boubacar Kéita était très attendu par rapport aux solutions qu’il devait proposer pour calmer le front social en effervescence. Et l’actuel locataire de Koulouba […]

CHeick Diallo, ARCHITECTE-DESIGNER : Une icône au cœur brisé par la situation chaotique du Mali

Si de nombreux talents africains émigrent en Occident en quête de célébrité, il a fait lui le chemin inverse. En effet, après avoir vécu une trentaine d’années en Europe, il a décidé de s’installer au bercail en 2014 avec sa notoriété internationale acquise dans l’architecture et le design. Mais, il est avant tout un patriote très préoccupé par la situation que le Mali traverse depuis 2012. Nous nous sommes entretenus avec lui pour baliser les pistes de sortie de cette crise.

SOLIDARITÉ NORD-SUD : Nènè Guissé au groupe scolaire Tom-Touti de Bougoudanin

Au nom de la joueuse internationale française d’origine malienne, Mamignan Touré dite Migna et de l’Association Sabouniuma de sa mère Néné Guissé Dagonneau (ancienne gloire du basket féminin malien), nous avions alors eu l’immense honneur de remettre ce don à M. Moussa Sidibé dit Kempasma, responsable dudit Centre et des clubs de basket de l’AS Mandé. Il a remercié Migna et Sabouniuma d’avoir pensé aux enfants de son centre.

SUCCESSION AU HAUT CONSEIL ISLAMIQUE : IBK ne joue pas, mais il gagne sans le ballon

En 2014, IBK a prouvé a fond qu’il pouvait arracher la victoire pour son camp. Cette année, il a encore gagné, mais sans tirer un coup.
La victoire de «Ya Bani» n’est pas, à proprement parler, la victoire du camp IBK (qui est par ailleurs politiquement en débandade) dans l’affaire. C’est surtout la défaite cuisante du camp de l’Imam Dicko, qui a abdiqué avant même le combat, qui constitue le point de soulagement de Koulouba.

…le profond malaise qui travaille la société malienne et qu’aucune «concertation nationale ne suffira à régler» – Une Tribune du Pr Issa N´Diaye

LE RENDEZ-VOUS DES IDÉES. Le philosophe Issa N’Diaye décrypte le profond malaise qui travaille la société malienne et qu’aucune «concertation nationale ne suffira à régler»: la lutte pour la succession du président IBK

L’Imposture a un nom au Mali: MAMADOU SINSY COULIBALY

Que Mamadou Coulibaly, recruté local de Aeroflot arrête de se faire passer pour blanc comme neige car nous savons comment TAM VOYAGE fonctionnait et beaucoup d’anciens employés de la boite sont prêts à témoigner sur les irrégularités en lien avec le marché du ministère de La Défense.

Que ce révolutionnaire de pacotille sorte des quiproquos inutiles et qu’il assume les conséquences de ses dérives et attaques
médiatiques violentes injustes et répétées.

FONDATION MO IBRAHIM À PROPOS DE LA MIGRATION : «l’Afrique est une terre d’immigration et non un continent d’exode»

selon la Fondation, les 36 millions de migrants africains ne représenteraient que 14,1 % de la population émigrée du monde. Soit bien moins nombreux que les migrants d’Asie, 41 %, et les Européens, 23,7 %. L’Inde, le Mexique, la Russie et la Chine sont d’ailleurs en tête des pays le plus pourvoyeurs de migrants. L’Égypte, premier pays cité du continent africain, n’arrive qu’en 19e position.

ADRESSE A LA NATION DU PRÉSIDENT : IBK a échoue à son examen de rentrée politique

Le second point de préoccupation du président Ibrahim Boubacar Kéita est relatif à la «jeunesse». Des jeunes «souvent en perdition» et qui doivent «sortir des chemins de pensée archaïque, des mimétismes politiciens stériles, des impasses des responsabilités malencontreusement assumées ou revendiquées».

Congrès du Haut Conseil Islamique : Chérif Ousmane Madani Haïdara remplace Mahmoud Dicko

Chérif Ousmane Madani Haïdara a succédé à l’Imam Mahmoud Dicko (qui n’était pas candidat à sa succession) à la tête du Haut Conseil Islamique (HCI) pour un mandat de 5 ans. Cette élection s’est déroulée à la suite d’un consensus qui a permit le retrait de la candidature de Soufi Bilal Diallo, en faveur de Madani Haïdara.

ISLAM ET TERRORISME : IBK appelle à tracer une ligne rouge entre l’islam et le terrorisme

…le président Ibrahim Boubacar Kéita a tendu la main au président sortant du Haut Conseil Islamique, Mahmoud Dicko qui avait mobilisé les Maliens le 5 avril 2019 pour exiger le limogeage du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga ou la démission du chef de l’État lui-même. «C’est un grand leader qui s’en va. Président sortant, vous restez un frère malgré les divergences qui peuvent arriver, malgré nos fâcheries d’hommes. Un frère sortant n’existe pas chez moi… Et je suis heureux et fier d’être votre frère», a assuré IBK.

Mouvement «Maliens tout court» à Goundam : le Président M. Ibrahima Diawara, élevé au rang de citoyen d’honneur

Tous les intervenants ont magnifié le vivre ensemble et invité à contribuer à la consolidation de l’unité nationale et de la cohésion sociale, notamment le chef de village de Goundam, le président de l’Autorité intérimaire, le Cadi, le chef de la délégation des réfugiés maliens du camp de M’berra en Mauritanie, le chef Kalantassar, le représentant du Conseil supérieur des Imghads et alliés, Monsieur Ibrahima Diawara, Président du Mouvement « Malien Tout Court ». Ils ont également invité la population au vivre ensemble et à la paix.

Haut Conseil Islamique du Mali : Chérif OUSMANE Madani Haïdara succède à l’imam Mahmoud Dicko pour un mandat de 5 ans

Après les deux mandats de l’imam Mahmoud Dicko à la tête de cette institution religieuse, ce 3ème congrès a été l’occasion pour les congressistes de faire le bilan des années écoulées et de fixer un nouveau cap pour le bonheur de tous les Maliens. Dans son mot de bienvenue, le président sortant du HCIM a d’abord remercié tous les religieux pour avoir placé en lui leur confiance au cours de ces deux mandats et de l’accompagner dans ses missions.

CONTRIBUTION A LA STABILITÉ, A LA PAIX ET A LA COHÉSION SOCIALE DU MALI : le Mouvement “IBK, une chance pour le Mali” mobilise 25 imams pour un vendredi de prière au CICB

Pour contribuer à la stabilité, à la paix et à la cohésion sociale dans notre pays, le mouvement “IBK une chance pour le Mali “a organisé le vendredi 18 avril 2019, au Centre International de Conférence de Bamako (CICB), une cérémonie de lecture du Saint Coran.

Programme de DDR accéléré : le processus de mise en œuvre du MOC s’achève en fin avril courant

Le Comité de Suivi de l’Accord (CSA) s’est réuni le lundi 15 avril 2019 au Centre régional de l’énergie Solaire (CRES) de Badalabougou, pour les travaux de sa 34ème session ordinaire. Cette importante session présidée par son Président Ahmed Boutache, a enregistré la présence du ministre de la Cohésion Sociale, de la Paix et de la Réconciliation Nationale, Lassine Bouaré, des représentants des nations unies et des parties signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale.

POUR SORTIR DE L’OMBRE : l’Association des Caméramans professionnels du Mali lance ses activités

Pour mieux organiser et défendre la profession, l’Association des Cameramans Professionnels du Mali a lancé ses activités le samedi 13 avril 2019, à la maison de la presse. Cette cérémonie était placée sous la présidence du ministre de l’Economie Numérique et de la Communication, représenté par son Secrétaire Général, M. Cheich Oumar MAIGA. Etaient présents entre autres, le président de l’ACPM et le représentant des délégations des différentes régions du pays.