100 JOURS À LA PRIMATURE : Boubou Cissé, combine style, vision et rigueur

Depuis le 31 juillet 2019, le Premier ministre Dr Boubou Cissé a franchi la barre symbolique des 100 jours à la tête du gou- vernement malien. Il est évident que ce laps temps de gouver- nance ne saurait être un baromètre d’évaluation. Toutefois, il n’en demeure pas moins un indicateur significatif de l’ap- proche, des actions et des perspectives du gouvernement Boubou Cissé. Avant tout, il est important de noter qu’à présent, Dr Bou- bou Cissé n’a pas encore fait sa Déclaration de Politique générale (DPG) devant les députés afin que ces derniers lui accordent leur confiance quant à sa […]

Deuxième séjour en un mois, du Premier ministre Dr Boubou Cissé dans la région de Mopti : étape de Tenenkou

Au deuxième jour de la seconde tournée du Premier ministre dans la région de Mopti, Dr Boubou Cissé est arrivé à Tenenkou pour parler de paix, de cohésion sociale, pour accélérer la prise en charge humanitaire des sinistrés et renforcer la sécurité des personnes et des biens. C’est dans l’euphorie et l’effervescence général que les habitants de Tenenkou ont accueilli le Chef du Gouvernement et sa délégation ce vendredi 2 août 2019. La présence des autorités administratives mais aussi des chefs traditionnels des dix communes du cercle, témoigne l’engouement suscité par cette visite. Dès son arrivée, Dr Boubou Cissé est […]

Edito : un attelage bien potelé

Cette liste sortie au premier jour du mois béni de Ramadan, ne balaie pas d’un coup les difficultés, ni les ressentiments d’une partie du peuple contre le régime, mais elle convainc au regard de la manière de son replâtrage, sur la volonté de ‘’Mandé Massa’’ à associer tout le monde dans la gestion du pays. C’est pourquoi, il répétait ces derniers temps cette citation du roi Guézo : « Si tous les fils du royaume venaient par leurs mains assemblées boucher les trous de la jarre percée, le royaume serait sauvé » . La jarre est maintenant bien potelée !

Primature : Qui est le nouveau Premier ministre ?

Docteur ès Sciences Economiques, Boubou Cissé a une vaste expérience théorique et pratique à l’international des problématiques du développement avec un vécu professionnel en milieu universitaire puis dans les organisations internationales axé sur la formulation et l’analyse des stratégies et politiques de développement, la conception, l’évaluation et la mise en œuvre des projets de développement. Il a une solide expérience professionnelle en tant qu’acteur au sein des institutions du système des Nations Unies et de Bretton Woods et des processus intergouvernementaux pertinents, en particulier des processus d’élaboration des politiques et de prise de décision au sein de ces institutions, le travail d’équipe en milieu interculturel

Quelle armée avons-nous 59 ans, après sa création ? Débat politique de Kassim TRAORÉ sur KLÉDU

Thème : Quelle armée avons-nous 59 ans, après sa création ? Débat politique de Kassim TRAORÉ sur la radio Kledu. Kassim Traoré reçoit : Monsieur Karamoko Mahamoud Bamba, Personne ressource, Monsieur Ousmane Abou DIALLO dit Boubou, AMA SNJ Monsieur Daouda TEKETÉ, Journaliste Écrivain, Honorable Karim KEÏTA, Président de la commission défense de l’AN. #DebatPolitique #DebatKledu #Mali

Dette intérieure du Mali: bientôt plusieurs fournisseurs poursuivis pour faux et usage de faux

Pour le payement de la dette intérieure, le ministre de l’Economie et des Finances avait été très clair. Et la position de l’hôtel des finances à propos des mécanismes de payement de la dette intérieure demeure inchangée. En se souvenant des anciennes précisions, le ministre de l’Economie et des Finances avait clairement dit que tous les arriérés ont été payés au cours des première et seconde phases. Au cours de la troisième phase, beaucoup de dossiers souffraient de vice de procédure, pour ne pas dire qu’ils avaient été montés de toutes pièces, et les pièces justificatives étaient pour l’essentiel de mauvaise […]

Dette intérieure de l’Etat malien: La persévérance du ministre Boubou Cissé a permis d’éviter le pire pour les finances publiques

Dans le cadre de la relance économique, le Mali a convenu avec les partenaires techniques et financiers d’apurer tous les arriérés de paiements intérieurs nés principalement au cours de l’exercice budgétaire 2012. En effet, suite au coup d’Etat de 2012 et à l’occupation de deux tiers du territoire du pays par les jihadistes, l’économie malienne était totalement à terre ; les bailleurs de fonds ont arrêté leurs décaissements et les recettes intérieures non plus ne rentraient pas.